Découvrez le Palmarès du Festival International du Film sur le Handicap

ob_766567_affiche-festiva-internationall-film-haComme nous vous en parlions dans un précédent article, la seconde édition du Festival International du Film sur le Handicap se tient en ce moment à Cannes. Et si le festival se termine le 20 septembre prochain, le palmarès de cette édition 2017 est déjà connu. Voici donc les choix du jury fiction, présidé par Jan Kounen et du jury documentaire, présidé par Alexandre Amielont.

feral heart

Prix de long-métrage fiction et Prix Pascal Duquenne : « My Feral Heart » de Jane Gull (Grande-Bretagne). Dans ce film, on suit le parcours de Luke (Steven Brandon) qui s’occupe seul de sa mère. Lorsque celle-ci décède, comme Luke est porteur de la trisomie 21, les autorités ne se soucient pas de savoir s’il peut vivre de manière indépendante et il est placé dans une résidence où il a du mal à trouver sa place. Voir la Bande AnnonceVoir la Bande Annonce.

 

Prix meilleur court fiction : « Dinosaurius » de Daniel Allue (Espagne). Une fois par semaine, Miguel accompagne son grand-père à un suivi médical. La condition du vieil homme s’aggrave de jour en jour et la seule chose qui le rend heureux sont ses illusions. Sur le chemin du retour, ils changent de route, entrant dans un monde surréaliste où le grand-père de Miguel assure voir des dinosaures. Voir le documentaire.

Prix du meilleur long métrage documentaire : « 327 cuadernos » de Andrés Di Tella (Argentine). Un documentaire émouvant sur l’écrivain Ricardo Piglia décédé le 6 janvier 2017 d’une sclérose latérale amyotrophique, dont il souffrait depuis plusieurs années. Voir la Bande Annonce.

Prix meilleur court documentaire : « Notre histoire » de Jean-Marc Bourillon (France). Des participants d’un atelier vidéo s’interrogent sur ce qu’ils vont pouvoir dire, montrer, raconter de leur maladie, sur un ton décalé, souvent drôle. Voir le documentaire.

Prix meilleur court jeunesse : « Justine Gao » de Pavels Gumennikovs (Lettonie).

Prix meilleur court d’animation : « Roger » d’un collectif d’artistes (Espagne)

Prix meilleur court 3ème ange : « Downside Up » de Peter Ghesquiere (Belgique). Voir un extrait.

Prix spécial du Jury long métrage fiction : « Nise, le cœur de la folie » de Roberto Berliner (Brésil). A sa sortie de prison, Nise da Silveira reprend son activité de médecin dans un hôpital psychiatrique de la périphérie de Rio de Janeiro. Refusant d’utiliser les électrochocs et la lobotomie pour traiter la schizophrénie, elle est rejetée par l’équipe hospitalière et se tourne vers de nouvelles thérapies, à travers lesquelles elle commence une révolution régie par l’amour, l’art et la folie.

Coup de cœur de l’équipe du FIFH : « Swim Team » de Lara Stolman (États-Unis). L’histoire de parents d’un garçon autiste qui créent leur propre équipe de compétition en natation. Voir la Bande Annonce.

Justine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: