Soutenez l’Opération Violettes de l’école de chiens guides Entrevues

Jusqu’au 21 décembre prochain, Entrevues, l’école liégeoise de chiens guides, mène son opération violettes. Dans différents commerces, vous pouvez vous procurer ces sachets de bonbons pour aider Entrevues à mener à bien ses activités, à savoir la formation des chiens qui accompagneront des personnes non ou malvoyantes. Pour nous en parler, Joëlle Huart, Directrice de l’école et Jeff Bertemes, Chargé de communication, étaient dans nos studios il y a quelques semaines.

21557617_458866081151906_3203590197543386060_nJoëlle Huart : « Dans nos missions, il y a la formation du chien d’un côté et la formation de « l’utilisateur » de l’autre. Il faut savoir quelles commandes donner au chien, arriver à lui faire confiance, ça prend du temps. Le moniteur est là et accompagne cette nouvelle équipe dans tous ses déplacements ».

« Les écoles de chiens guides ne sont pas subsidiées et aidées donc on a toujours du mal à répondre à la demande dans des temps adéquats. Pour le moment, on a, à peu près, un an et demi d’attente ».

Comment cela se passe-t-il lorsque des familles d’accueil ont accepté de recevoir un chien ?

Joëlle Huart : « Le chiot est confié à des « familles » (ça peut être une personne qui vit seule) pendant environ un an. Cette personne doit être suffisamment disponible pour pouvoir emmener le chiot très régulièrement dans le centre-ville, dans les transports en commun, … Le but est vraiment que le chien soit à l’aise partout. Il faut aussi venir à l’asbl le mercredi après-midi pour qu’on puisse travailler ensemble. Ça nous permet de suivre les chiots et ça permet aux familles d’avoir les conseils des moniteurs. L’investissement se fait uniquement en temps, tout le reste est pris en charge par l’asbl. On travaille avec une vétérinaire à Liège disponible pour les familles et les aliments sont fournis par nos soins ».

« Il est obligatoire de pouvoir aller avec son chien guide dans tous les lieux dits ouverts au public que ce soit la restauration, les commerces ou les transports en commun. La personne a vraiment besoin de son chien même à l’intérieur du restaurant ou du magasin. Le législateur a bien compris cela et il y a donc un règlement qui impose de laisser rentrer les chiens guides ainsi que les chiens qui sont en formation. La Fédération Belge des écoles de chiens d’assistance a également édité des autocollants que l’on peut placer à côté de l’autocollant « chiens interdits » et cela facilite la vie des commerçants. Si un chien d’assistance rentre, il peut alors expliquer pourquoi aux autres clients ».

« On travaille essentiellement avec des chiens qui ont une certaine taille et qui ont une capacité à apprendre rapidement. On travaille exclusivement avec des Golden Retrievers et de temps en temps avec des Labradors ou des Bergers ».

Après ce temps de formation, le chien sera donc remis à une personne qui en a fait la demande.

Joëlle Huart : « On essaye de faire des couples en fonction du tempérament du chien et de la personne et en fonction du type de travail que le chien devra effectuer. On a des utilisateurs qui travaillent tous les jours et qui ont des trains à attraper le matin, il faut donc des chiens assez dynamiques et concentrés. On a également des personnes plus âgées, où le chien va juste être « utilisé » pour aller faire ses courses ou faire une activité de loisir une fois par semaine ».

Et pour subsidier ses activités, Entrevues a donc lancé une grande campagne de vente de bonbons.

Jeff Bertemes : « Depuis 2014, l’asbl organise à chaque automne, une vente de bonbons à la violette dont les bénéfices vont être entièrement consacrés à la formation des chiens guides. Il y a un double objectif : à la fois financer la formation des chiens mais aussi faire connaître Entrevues et le travail du chien guide. Il y a des points fixe de vente que l’on retrouve sur notre site internet et si les personnes souhaitent se proposer comme vendeur ou être lieu de dépôt, il suffit de nous contacter ».

Les sachets sont vendus au prix de 2€. Pour connaître les différents points de vente ou pour avoir plus d’informations sur Entrevues ou sur cette opération violettes, en cours jusqu’au 21 décembre prochain, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de l’association.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette interview en podcast via ce lien.

Justine

Advertisements

One thought on “Soutenez l’Opération Violettes de l’école de chiens guides Entrevues

Add yours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: