Cédric Defleur/Magic’ed: « C’est en osant qu’on fera avancer les choses »

Cédric Defleur était dans notre studio, il y a quelques semaines. Éducateur spécialisé de formation, Cédric a quatre maladies visuelles : la cataracte, la myopie, le glaucome et une aniridie. nous avons discuté avec lui de son activité de magicien notamment.

22046387_344196306024609_794906307563069299_nCédric : « J’ai choisi de faire des études d’éducateur car j’aime être au contact des autres et apporter mon aide. Très rapidement, je me suis rendu compte que j’avais besoin d’exprimer des choses par rapport à mon handicap et mon vécu et j’ai choisi d’utiliser le théâtre et la magie pour pouvoir exprimer ce que j’avais à exprimer. Ça me permet d’oublier mes soucis du quotidien et de passer de bons moments ».

« Ce n’est pas toujours évident d’arriver à un entretien en étant une personne porteuse d’un handicap. Généralement, on a des refus ou alors les employeurs sont très hésitants et ont très peur malgré qu’on puisse les rassurer avec des expériences de vie ou des anecdotes. C’est très difficile de pouvoir trouver un emploi dans mon domaine mais mes études m’ont permis de comprendre des choses par rapport à moi et mes relations aux autres ».

Comment en es-tu venu à la magie ?

Cédric : « Depuis tout petit, je suis très attiré par tout ce qui est cirque et spectacle mais je ne pensais pas que ce me soit accessible. Un jour j’ai rencontré Benjamin Ghislain qui est magicien à Namur et je suis un peu tombé des nues car j’étais dans un angle où on voyait les trucs et astuces et je me suis dit qu’il ne fallait pas forcément un don pour faire de la magie. Il m’a proposé de rentrer dans le club de magie de Namur et c’est comme ça que j’ai commencé. J’ai travaillé en regardant des DVD et en lisant des livres. Le théâtre m’a permis de m’ouvrir aux autres car enfant et adolescent j’étais très refermé sur moi-même. Un des mes professeurs de français à l’IRSA m’a intégré à la troupe et c’est comme ça que j’ai démarré ».

« Ce que j’aime bien faire quand je propose des spectacles de magie, c’est de pouvoir discuter après avec les spectateurs pour expliquer mon parcours. Malgré que ce soit un art très visuel, je suis parvenu à mettre des choses en place pour y arriver. Les gens sont très réceptifs et posent beaucoup de questions, j’en suis donc arrivé à faire des sensibilisations et des conférences en écoles ou en entreprises, pour partager mon vécu ».

« Ma famille ne m’a pas toujours encouragé dans tous mes choix, et je ne peux pas leur jeter la pierre, parfois c’est un instinct de protection, mais ce n’est pas toujours facile d’avoir du monde qui nous encourage, qui nous pousse à aller plus loin, à surmonter des choses. Si on a la volonté et le courage d’entreprendre des choses, il y a moyen ».

Qu’est-ce que tu souhaiterais dire à des personnes qui se disent qu’ils n’y arriveront pas ?

Cédric : « Ne cachez pas, montrez ce que vous savez faire. Si vous avez la conviction que ce que vous faites est quelque chose de bien, montrer-le, osez. C’est en osant qu’on va pouvoir faire avancer les choses. Le ridicule ne tue pas.

Retrouvez l’interview complète de Cédric en podcast via ce lien.

Pour le contacter, vous pouvez le joindre via Facebook ou via son site internet.

Justine

Advertisements

One thought on “Cédric Defleur/Magic’ed: « C’est en osant qu’on fera avancer les choses »

Add yours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: