Jeux Paralympiques : Le Bronze pour Eléonor et Chloé Sana en Descente

28584316_10216119075908419_1935489794_oElles l’ont fait, dès leur première course, pour leurs premiers Jeux, Eléonor et Chloé Sana ont écrit une page d’histoire belge, en remportant la seconde médaille Noir-Jaune-Rouge aux Jeux Paralympiques d’hiver et la première pour une – ici deux – athlète féminine.

Dès ce matin, vous allez lire l’info, je l’espère partout. Vous lirez à quel point c’est historique et il faut l’avouer, une médaille pour les sœurs Sana, on l’espérait tous.tes, on l’avait dans un coin de nos têtes et elles se sont régulièrement entendu dire qu’elles étaient « notre » espoir de médaille. Alors autant régler cela et rassurer tout le monde: première course, première médaille, elles remportent le Bronze en Descente.

Mais ce n’est pas de cela que je veux vous parler ici, je ne vous expliquerais pas non plus en quoi techniquement une Descente est différente d’un Slalom, ni comment sont calculés les temps des athlètes à l’arrivée. Non, aujourd’hui, c’est la supportrice qui parle.

Ce que je veux partager avec vous, c’est ce sentiment si positif, ce vrai bonheur ressenti de savoir qu’elles vont monter sur le podium parce qu’elles le méritent tellement. Parce que leur encore courte mais déjà belle aventure en ski est belle. J’ai eu la chance d’interviewer Eléonor à deux reprises, au Parlement Francophone Bruxellois et à la conférence de presse de présentation de la délégation belge, et Chloé une fois, lors de cette même conférence de presse. Et l’énergie, la positivité, la franchise partagées par les deux sœurs, tout comme par leur maman m’a conquise. J’ai appris, par elle trois, leur histoire, l’arrêt de la gymnastique à cause d’une satanée poutre et la recherche d’un nouveau sport. Au contact de cette famille, vous ne pouvez vous apercevoir que d’une chose : le plaisir!

Le plaisir d’une athlète qui a trouvé une discipline qui lui convient, qui lui procure des sensations, qui lui permet d’exprimer son potentiel. Le plaisir d’une sœur, athlète elle aussi même si elle prend le départ sous le statut de guide, qui par hasard s’est retrouvée elle aussi embarquée dans une aventure qui lui a permis de se rapprocher de sa sœur. Le plaisir d’une maman qui, même si elle vit les courses en apnée espérant d’abord voir ses deux filles passées la ligne d’arrivée ensemble et entières, les sait épanouies.

Cela peut vous paraître bizarre mais, en regardant la cérémonie d’ouverture hier et en voyant arriver Eléonor en porte-drapeau belge, avec Chloé à ses côtés bien sûr, j’en ai eu les larmes aux yeux de joie, de fierté aussi, non pas que j’aie quoi que ce soit à voir avec cela mais de voir nos couleurs belges portées par ces deux jeunes sœurs si sympathiques et d’avoir senti, à leur contact, ce que cela représentait pour elles. De savoir le travail qui les a amenées là.

Lors de la conférence de presse, Eléonor disait vouloir montrer de quoi la Belgique est capable, c’est chose faite et de belles manières. Les filles, votre maman me disait en interview qu’on parlait beaucoup de médaille mais que aller aux Jeux était déjà un succès et que la médaille serait la cerise sur le gâteau ! Et vous l’avez fait, merci pour ces émotions, vous êtes de belles championnes. Ce sont des Jeux, vous avez une médaille, les choses vont forcément s’emballer autour de vous, et je ferais sûrement partie de l’emballement médiatique, je m’en excuse d’avance mais c’est tellement beau pour vous, et pour nous. Il vous reste des courses et des émotions à vivre alors continué de profiter de PyeongChang avec ce sourire et cette passion qui vous caractérise.

Merci,

Justine

Retrouvez ci-dessous les réactions d’Eléonor et Chloé après leur médaille, des réactions transmises par le Belgian Paralympic Committee.

Eléonor Sana :
« On ressent plein des sensations en même temps. On est hyper contentes, hyper émues… on a eu peur on a été très stressées. Maintenant c’est fait, ça y est! C’’est vraiment plein d’émotions en un coup.  C’est énormément de travail, énormément de détails de préparation depuis 4 ans qui aboutissent aujourd’hui. On voudrait remercier tous les gens qui nous soutiennent. Ici l’ambiance est excellente avec l’équipe qui nous encadre, jusque dans la télécabine ce matin. Cela nous a aidé à nous détendre et cela a beaucoup compté. »

Chloé Sana :
« La course s’est passée parfaitement. Cela a été très vite. On s’est parlées tout le temps, on s’est encouragées tout le temps. Et ça a payé. On voudrait remercier notre coach, notre famille,nos amis en Belgique, nos sponsors… leur soutien a été très précieux… Maintenant on va se concentrer sur les prochaines courses dès demain pour le Super G. On va faire exactement la même chose qu’aujourd’hui, aller dormir tôt, se concentrer, et se donner à fond ».

Advertisements

2 thoughts on “Jeux Paralympiques : Le Bronze pour Eléonor et Chloé Sana en Descente

Add yours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: